Dangerous World Tour

 

Le Dangerous World Tour est une tournée de Michael Jackson qui a commencé le 27 juin 1992 et s’est terminée le 11 novembre 1993. Michael Jackson reprit la route pour une tournée mondiale qui le transporta aux quatre coins du monde. La tournée a réuni près de 3,5 millions de personnes à travers 69 concerts. Certains concerts de la fin de la tournée sont annulés suite à une plainte déposée par un adolescent en 1993 (Jordy Chandler) pour attouchements sexuels et en raison de l’état de santé de Michael Jackson.

La tournée Dangerous débuta à Munich devant 72 000 personnes ; Michael Jackson donna le plus grand concert européen de sa tournée à Paris (hippodrome de Vincennes) devant 85 000 personnes. Trois jours plus tard ce fut au tour de Toulouse et de ses 40 000 spectateurs de voir débarquer le Dangerous World Tour.

Contrairement au Bad World Tour, la tournée est passée en Suisse uniquement par Lausanne au stade de la Pontaise le 8 septembre devant 47000 personnes. Jackson acheva son tour de chant au Mexique devant 120 000 spectateurs.

La fin de la tournée fut assez chaotique, de nombreux concerts furent annulés ou reportés à cause de problèmes de santé de la star (principalement des problèmes de déshydratation et de dépendance aux analgésiques) et sur fond du scandale de 1993 lié à des accusations d’attouchement sur mineur. Après avoir donné un ultime concert à Mexico, Michael Jackson est à bout de forces et annule donc des concerts en Afrique, en Australie, au Pérou et en Asie. Peu après, il se réfugie chez son ami Elton John, qui lui recommande une clinique de Londres pour y suivre une cure de désintoxication.

Ce contenu a été publié dans Son histoire, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.
  • http://anotherpartofhim.pro-forum.fr/ Captain Eo

    La tournée liée à mon album préféré de MJ. Que de souvenirs ! Cependant, je trouve dommage que les titres de Dangerous n’aient pas eu assez la part belle dans les set-lists de cette série de concerts. Pourtant, Why You Wanna Trip On Me ou encore Give In To me, par exemple, auraient bien donné, en live !